Introduction aux bases de données

Article rédigé par Burtons91 :

C’est quoi une base de données ?

Tout d’abord une base de données est une entité structurée de stockage d’informations. Elle sert à stocker des informations dans des tables.

Par exemple dans la vie de tous les jours, on en utilise sans le savoir  (Banque, Cinéma, etc.), lorsqu’on effectue des achats, des réservations sur des sites internet, …

Le SGBD (Service de Gestion de Base de données)

 

Le SGBD est un programme informatique chargé de stocker des informations dans des tables structurées de façon à faciliter la recherche par la suite. Elle permet par exemple de stocker un paquet d’informations tout en permettant de consulter les données existantes. Les données sont très structurées, et sont liées par des liens logiques.

Dans une base de données une table est composé d’un ou plusieurs champs ce sont les noms des colonnes. Et un T-uplet correspond à une ligne de la table, alors qu’un attribut correspond à une colonne.

Exp Table   Ici, la table pourrait s’appeler « Cinéma » et comporter 3 colonnes :

  • ID, qui attribue un numéro au film ( qui sera nommé la « clé primaire« , voir plus loin pour une explication)
  • Nom, dans lequel on stockerait le nom de chaque films
  • Réalisateur, dans lequel sera stocké le nom des réalisateurs des films.

Pour chaque colonne on lui définit un type (int, text etc…), par exemple, pour les noms de films ou de réalisateurs il faudrait utiliser le type varchar et pour l’ID du film, un type entier (int).

On manipule ces tables grâce à un langage nommé SQL (Structured Query Language), qui est séparé en différents sous ensembles :

 

·       –  DML : Data manipulation Language

Elles comportent les instructions  SELECT, INSERT, UPDATE, DELETE, elles servent à manipuler les structures.

·       –  DDL : Data definition language

Les instructions CREATE, ALTER, DROP permettent de définir les structures, les créer, modifier et les supprimer

·       –  DCL : Date Control Language

Elle permet d’attribuer des droits aux utilisateurs de la base de données.

GRANT, REVOKE, DENY

·       –  TCL : Transaction Control Language

BEGIN, START, COMMIT, END, ROLLBACK

C’est à dire qu’avec toutes ces instructions, on peut effectuer toutes les opérations possibles sur une ou plusieurs tables (insérer, supprimer, modifier, copier, définir des droits, etc ..)

Le TCL permet de gérer l’environnement de la base de données

Les types de clés :

La clé primaire :  c’est une clé qui permet d’identifier un T-uplet de la table de façon unique.

 

Table GROUPE

Par exemple dans la table GROUPE la clé primaire est « ID_GP »

On ne peut avoir qu’une seule clé primaire par table, et chaque valeur de cette clé doit être unique.

Table USER_GROUPE

Dans la table USER_GROUPE on a une clé primaire « ID_UG » et deux clés secondaires « ID_USER » et « ID_GP ».

La clé secondaire (aussi appelée « clé étrangère ») est la clé primaire d’une autre table, elle servira comme lien entre 2 tables. Ce qui nous amène à la requête de sélection avec jointure.

 Les types de requêtes :

On a deux types de requête, les requêtes avec jointure et les requêtes sans jointure.

Les requêtes avec jointure s’appliquent aussi bien sur des requêtes d’insertion, modification et suppression.

Par exemple pour sélectionner des informations d’une ou plusieurs tables on utilisera :

SELECT nomColonne FROM nom_Table WHERE nomColonne=5;

Table USER_GROUPE Table USER Table GROUPE

 

 

 

 

 

 

Note : Après un SELECT, on peut manipuler les informations qu’on à récupérée grâce à celui-ci.

Pour qu’une requête avec jointure fonctionne il faut faire apparaître la clé primaire de chaque table.

Par exemple :

On sait que dans la table USER_GROUPE la clé primaire est « USER_GROUPE » et deux clés secondaires qui sont « ID_USER » et « ID_GP ».

On souhaite connaître le groupe auxquelles chaque personne est affectée.

SELECT GROUPE.Nom, USER.Nom
FROM USER_GROUPE, USER, GROUPE
WHERE USER.ID_USER=USER_GROUPE.ID_USER
AND GROUPE.ID_GP = USER_GROUPE.ID_GP;

Voici quelques exemples de requêtes simples de manipulation de table :

  • Requête d’INSERTION :

On souhaite insérer un nouvel utilisateur dans la table USER.

INSERT INTO USER (Nom) VALUES (‘JOSEPH’ );
  • Requête de MODIFICATION :

On souhaite modifier le nom du groupe 2 par Prof

UPDATE GROUPE SET nom=’Prof’ WHERE id_gp=2;
  • Requête de SUPPRESSION :

On souhaite supprimer le « Groupe3 » dans la table « GROUPE »

DELETE FROM GROUPE WHERE nom=’Groupe3’;

Voila pour la très courte présentation des bases de données, qui à surtout pour but d’expliquer certains principes aux néophytes, merci à Burtons91 pour cet article.

Laisser un commentaire